• Amélie Soriano

Les 5 conseils pour créer sa cave à vin

Dernière mise à jour : 25 juil.

Depuis quelques années, tout amateur qui se respecte rêve de créer sa propre cave à vin. Au delà du respect des conditions de stockage, il y a aussi le plaisir des yeux, celui de la dégustation dans un cadre idyllique et bien sûr le partage entre amis.





Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin, il goûte des secrets.
Salvador Dali





 

Conseil 1 : l'implantation


Concernant l'aménagement, alternez les espaces de stockages avec les espaces de présentation, et prévoyez un lieu de dégustation. De nombreux sites vous proposent des aménagements complets.


Conseil 2 : la température


Idéalement, la température est de 12°C. Elle garantie en effet une évolution lente qui permet de conserver les vins dans le temps. Toutefois, jusqu'à 18°C, la température est acceptable, la maturation du vin est seulement plus rapide. Attention toutefois à éviter les variations de température brusques. Une faible montée en température n'étant pas forcement néfaste.

Exemple : Un de mes clients a créé une cave à vin en rez de chaussée d'une grange en cœur de ville. Cela a pour conséquence la variation de température au fil des saisons. Puisque c'est maitrisé et faible ( de 12°C à 18°C ), les bouteilles peuvent être conservées dans de bonnes conditions.


Conseil 3 : l'hygrométrie


Le facteur hygrométrie est important. On considère que le taux d'humidité minimum à atteindre est de 70% afin que le bouchon ne sèche pas et que le vin soit conservé. Une humidité plus importante n'est pas problématique.


Conseil 4 : la lumière


Traditionnellement, les caves sont également disposées en sous sol pour éviter la lumière naturelle qui nuit au goût du vin. Aussi, évitez les néons et les lumières fortes. Si votre cave est malgré tout disposée derrière un vitrage, appliquez un correctif UV sur le verre.


Conseil 5 : les matériaux


Concernant la concept de votre espace, choisissez des matériaux nobles, votre pièce pourra ainsi plus aisément résister à l'hygrométrie et en bonus, vous éviterez les fautes de goût puisque la pierre, la brique, le bois, le gravillon, les matériaux naturels et bruts sont intemporels. Ils se prêtent également bien à l'ambiance rustre du lieu.

Idéalement, le sol est en terre battue. Si vous êtes en sous-sol, vous pouvez l'agrémenter avec du gravillon ce qui permet de conserver les remontées d'humidité en gardant une esthétique. Dans un souci de stabilité, on crée un socle ou une structure sous le mobilier pour qu'il reste vertical.





L'aménagement


Concernant l'aménagement, alternez les espaces de stockages avec les espaces de présentation, et prévoyez un lieu de dégustation. De nombreux sites vous proposent des aménagements complets.

Vous trouverez ci dessous plusieurs exemples d'aménagements, que vous pouvez retrouver facilement avec leurs références sur mon tableau Pinterest dédié.



Le mot de la fin

Il s'agit d'un post initialement publié en 2018 que j'ai complété car j'ai mis à neuf mon site web.

Vous avez probablement des commentaires, des remarques, avis etc. N'hésitez pas à m'en faire part et à échanger.

Vous pouvez également vous abonner pour recevoir les posts à venir, j'en prévois 1 par semaine.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout